Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé de la mise en œuvre du programme Graine

Sceau de Republique Gabonaise

Quels objectifs visent les hautes autorités en organisant ces assises sur la redynamisation de l’Agriculture et l’accélération du Programme GRAINE pour une souveraineté alimentaire au Gabon

Logo

Ces assises organisées par le Ministère  de l’Agriculture, de l’Elevage, Chargé de la mise en Œuvre du Programme GRAINE en partenariat avec la FAO et la SOTRADER ont connu la participation d’environ sept cent personnes, représentant les acteurs du secteur agricole venus de l’ensemble du territoire national et plusieurs autres personnes venues de l’extérieur, parmi lesquelles, des personnalités  des Organismes Sous Régionaux et internationaux tels que l’Union Africaine, le Pôle Régionale de Recherche Appliqué  aux Système Agraires d’Afrique Centrale (PRASAC), la Commission Régionale des Pêches du Golfe de Guinée (COREP), le Centre SONGHAI.



Monsieur le Vice-Premier Ministre prononçant son discours 

Dans leurs discours d’ouverture de Cérémonie, Monsieur Helder MUTEIA, Coordonnateur du Bureau Sous Régional de la FAO, au nom de Monsieur José Graziano Da Silva, Directeur Général de la FAO, a transmis aux hautes autorités gabonaises, les félicitations de son institution pour l’organisation effective des travaux de ces assises. Il a annoncé que la FAO, qui a toujours appuyé le Gabon, vient de mettre en place sous la direction du Gouvernement un nouveau cadre de programme pays élaboré de manière participative et qui est en lien étroit avec les objectifs stratégiques de la FAO.

M. Helder MUTEIA, lors de son discours

 De son côté, en prenant la parole, la Ministre Déléguée en charge de l’Agro- Industrie, Madame Patricia TAYE ZODI, représentant le Ministre empêché, a tenu à remercier tous les participants pour leur présence à cette cérémonie d’ouverture au nom des hautes autorités du pays en tête desquelles Son Excellence Ali Bongo Ondimba, Président de la République, Chef de l’Etat et Premier Agriculteur  du pays. Celle-ci a notamment rappelé l’ambition du Chef de l’Etat, de faire du Gabon «  un nouveau modèle  de développement qui intègre le bien être humain, l’équité sociale, la conservation environnementale pour une croissance durable » dans lequel l’Agriculture est identifiée comme premier moteur de croissance, premier levier de diversification de l’économie et première source d’emplois. Elle a insisté sur le fait que les résultats des travaux de ces assises sont attendus par le Gouvernement et doivent ouvrir la voie à une profonde mutation du Secteur Agricole, avant d’inviter l’ensemble des participants à s’investir dans les sept groupes thématiques proposés.

En ouvrant les travaux, Son Excellence Monsieur le Vice Premier Ministre quant à lui, est revenu sur l’importance accordée par les plus hautes autorités de la République au Secteur Agricole qui occupe une place centrale dans le Plan Stratégique Gabon Emergent du Chef de l’Etat avec pour principales missions la valorisation du potentiel agricole du Gabon et la garantie  de la sécurité alimentaire. Avant de déclarer ouverts les travaux, le Vice Premier Ministre a invité les participants à établir un diagnostic sans complaisance du Secteur Agricole et à s’engager dans des débats constructifs afin de proposer au Gouvernement des mesures concrètes adaptées aux enjeux actuels.

 

                             Photos de famille

 

 

Publié le : 18 / 07 / 2017


En Haut